Les ateliers théoriques

Education aux médias

Niveau
Lycée (15-18 ans)
Modulable pour collèges
ou écoles élémentaires !


Lieu
Salle de conférence de l’établissement
Salle de classe avec un dispositif de diffusion


Durée
4 heures


Nombre de participants
Une classe maximum
Idéalement une 1/2 classe

Objectifs
Savoir analyser l’information. Comprendre le principe de ligne éditoriale. Adopter une position critique face à la société de l’information.


Programme
Après une rapide introduction sur l’évolution générale des médias en France depuis l’après-guerre, les participants étudieront la notion de point de vue. Ils apprendront ensuite à faire la distinction entre l’information comme service public, autrement dit le droit à l’information, et la manière dont cette dernière est traitée au quotidien. Puis, ils analyseront, à travers le rôle de l’annonceur, le mode de financement qu’induit la publicité dans les médias. Le public élaborera notamment une réflexion sur la collusion entre professionnels de l’information et de la communication, la limite de telles associations et les dérives qui peuvent en découler.


Matériel
Articles de presse, photographies d’actualité et extraits de reportages télévisés.


Les métiers du cinéma

Niveau
Collège – Lycée (10-18 ans)


Lieu
Salle de conférence de l’établissement
Salle de classe avec un dispositif de diffusion


Durée
4 heures


Nombre de participants
Une classe maximum
Idéalement une 1/2 classe

Objectif
Partir à la découverte des métiers du cinéma et de leurs rôles dans le processus de production d’un long métrage.


Programme
Le public étudiera d’abord les passerelles entre le cinéma et les autres arts. Puis, à partir d’exercices lui permettant d’appréhender les grandes étapes de la production d’un long-métrage, il découvrira que l’histoire du cinéma est indissociable de celle des évolutions techniques, elles- mêmes créatrices de nouvelles fonctions et nouveaux métiers dans les productions cinématographiques.


Matériel
Extraits de films, scénarios, synopsis, story-boards, photo- graphies, bandes originales de films, etc.


La programmation de films

Niveau
Lycée (15-18 ans)


Lieu
Salle de conférence de l’établissement
Salle de classe avec un dispositif de diffusion


Durée
40 heures étalées sur une année scolaire


Nombre de participants
8 personnes maximum

Objectifs
Fédérer les participants autour de l’idée d’un enrichissement collectif de leur culture cinéphile et de la transmission des œuvres.


Programme
Le public apprendra à programmer des films : autour d’une thématique spécifique ou dans le cadre d’une programmation plus libre. La mise en place d’une équipe de programmation basée sur le volontariat précède le visionnage et la sélection d’œuvres dans un corpus de films prédéfini, utilisant toutes les ressources à disposition : CDI, médiathèque, centre de ressources, internet, télévision, salles de cinéma, festivals, etc. Cependant, le choix des films ne représentent qu’une partie des missions. Les participants acquerront les connaissances techniques (spécificités des supports, formats, ratios, gestion des canaux de sons, puissance du dispositif de projection, intégrité du fichier, conformité du rendu), afin que les projections se déroulent dans des conditions optimales. L’équipe de programmation devra ensuite trouver les bons interlocuteurs, indispensables à la diffusion légale du film. Cela implique de contacter et de négocier avec les ayants-droits (réalisateurs, producteurs, vendeurs internationaux, institutions, chaines de télévision). Ces démarches prennent en compte le budget de la programmation ainsi que les dates et lieux de projections des films. La promotion et l’animation des projections font partie intégrante de l’atelier. Ces dernières peuvent se dérouler au sein de l’établissement ou dans une salle de cinéma à proximité, le choix et le travail de concertation avec l’exploitant ayant eu lieu en amont. Les formes les plus appropriées aux différentes séances (présentations brèves ou longues, avant ou après les films, débats, questions-réponses, invitations de professionnels, séance classique sans présentation) sont mises en place pour chaque projection.


La violence au cinéma

Niveau
Lycée (15-18 ans)


Lieu
Salle de conférence de l’établissement
Salle de classe avec un dispositif de diffusion


Durée
4 heures


Nombre de participants
Une classe maximum
Idéalement une 1/2 classe

Objectifs
Évoquer les différentes formes de violence (brute, diffuse, stylisée, physique, psychologique, visible, invisible, etc.). Saisir l’évolution de la notion de violence à travers le temps et l’espace ainsi que sa subjectivité. Prendre du recul par rapport à la violence de certaines images.


Programme
Il s’agira de comprendre et d’analyser une image violente lorsqu’on y est confronté. Le public étudiera les différents critères de censure et l’évolution de cette dernière au fil des ans et dans plusieurs pays. Il tentera de savoir si on peut dénoncer la violence sans la montrer et discutera de la notion de violence gratuite dans les films. Un débat s’organisera ensuite autour de la violence à l’écran : est elle le reflet de notre société ? Ou imitons-nous simplement ce que l’on nous montre ?

Matériel
Extraits de films, photographies, codes de censures et textes de lois, etc.


Le film de conte

Niveau
Primaire (6-10 ans)


Lieu
Salle de conférence de l’établissement
Salle de classe avec un dispositif de diffusion


Durée
4 heures


Nombre de participants
Une classe maximum
Idéalement une 1/2 classe

Objectifs
Sur un mode ludique, faire découvrir aux enfants le monde des contes et ses caractéristiques : les personnages récurrents, la structure de l’histoire, le merveilleux, etc.


Programme
A travers plusieurs films et documents iconographiques, le jeune public apprendra à décrypter une image et y lire des informations. Il comprendra comment on « construit » un méchant et un gentil au cinéma, à partir d’éléments basiques comme la couleur, la lumière, etc. Des exercices pratiques permettront de laisser libre cours à l’imagination des enfants en dessinant des personnages et des décors de contes. Ils étudieront également la structure d’un conte à partir des éléments narratifs qui composent une histoire.

Matériel
Extraits et affiches de films, photographies, illustrations, photocopies pour les exercices individuels.


Projection-débat autour d’un film documentaire

Niveau
Collège – Lycée (10-18 ans)


Lieu
Salle de conférence de l’établissement
Salle de classe avec un dispositif de diffusion


Durée
De 4 à 6 heures


Nombre de participants
Une classe maximum

Objectifs
Sensibiliser le public au rôle du réalisateur dans un film, désacraliser le genre documentaire.


Programme
L’intervenante propose de découvrir le processus de réalisation d’un film documentaire. Etape par étape, elle leur présente son film en terminant par la projection :

  • lecture du projet initial (scénario simplifié)
  • découverte du journal de tournage en photos
  • discussion sur le montage, visionnage de quelques scènes coupées
  • projection du film et débat

Résumé du film étudié
Synopsis du film «Enfances de l’Art, au Fil du Faso». Au fil de la tournée d’un spectacle de marionnettes dans les écoles de la région de Bobo Dioulasso au Burkina Faso, nous découvrons comment les enfants interprètent leur expérience à travers l’imaginaire du spectacle. Le film est un voyage où chaque spectateur nous livre un bout de son univers, un fragment de sa vie. Naissent alors des histoires, des dessins, des poésies… une immersion au cœur de l’univers de l’enfance au Burkina Faso, où les spectateurs d’une pièce deviennent les acteurs d’un film.

Les sujets d’échanges
La forme documentaire, les thématiques abordées dans le spectacle de marionnettes : les rapports entre les riches et les pauvres, l’acceptation de l’autre, la solidarité, l’importance de l’art, l’imaginaire. Et dans une approche plus socio-culturelle : l’enfance au Burkina Faso, les différences Nord/Sud, les conditions de vie, etc.


Le point de vue

Niveau
Collège – Lycée (13-18 ans)


Lieu
Salle de conférence de l’établissement
Salle de classe avec un dispositif de diffusion


Durée
8 heures


Nombre de participants
Une classe maximum Idéalement une 1/2 classe

Objectifs
Il s’agit d’étudier la notion de point de vue. Au sens propre comme au figuré.

Programme
A travers de nombreux extraits de films, nous analyserons le point de vue au cinéma : celui des personnages d’abord, puis celui du réalisateur. Cela nous permettra de faire une introduction sur le langage cinématographique et certains de ses codes. Dans un second temps, à partir de cette notion, nous évoquerons d’autres disciplines telles que la photographie, notamment à travers l’étude de grands photoreportages. Enfin, nous décortiquerons certains reportages télévisés et la notion de point de vue dans le journalisme.

Matériel
Extraits de films et de photoreportages, extraits de reportages télévisés, photographies, etc.


Les genres et mouvements au cinéma

Niveau
Lycée (15-18 ans)
Modulable pour collèges
ou écoles élémentaires !


Lieu
Salle de conférence de l’établissement
Salle de classe avec un dispositif de diffusion


Durée
4 heures


Nombre de participants
Une classe maximum Idéalement une 1/2 classe

Objectifs
Réfléchir à la problématique des catégorisations, notamment les limites d’un cloisonnement ferme des genres alors que ces derniers sont en constante interaction.

Programme
Cet atelier fournira aux participants une classification pratique, outil de catégorisation d’une production cinématographique de plus en plus importante, et qui s’inscrit dans un cadre d’ensembles relativement structurés : genres, écoles, courants, mouvements, etc. On évoquera à titre d’exemple le western, le film de suspense, le cinéma fantastique, le cinéma d’horreur, le road movie, le film à sketches, le film social, les films d’arts martiaux, le film d’aventures et le film criminel.

Matériel
Extraits de films, photographies, extraits d’articles et de textes, etc.


Séries, pubs, clips, génériques: du cinéma à part entière ?

Niveau
Lycée (15-18 ans)


Lieu
Salle de conférence de l’établissement
Salle de classe avec un dispositif de diffusion


Durée
4 heures


Nombre de participants
Une classe maximum Idéalement une 1/2 classe

Objectifs
Définir les passerelles entre ces différentes disciplines et le cinéma. Apprendre à distinguer ces «industries culturelles» qui poursuivent en réalité un même objectif : la communication. Découvrir la notion de série dans plusieurs domaines (cinéma, télévision, photographie, peinture, littérature). Savoir analyser un générique.

Programme
Les participants étudieront le travail de certains cinéastes qui ont débuté leur carrière dans d’autres univers (clip, photographie, publicité, peinture, littérature). Ils analyseront des génériques de films, discuteront de leurs rôles et fonctions, ainsi que du fait de considérer cette création comme un art à part entière. Le visionnage de spots publicitaires sera orienté, lui, vers un débat autour de la relation entre le cinéma et la publicité : les cinéastes qui font de la pub, les publicités qui lorgnent du côté du cinéma en se transformant en véritables courts métrages, ou encore l’omniprésence de la publicité dans les films. Le public travaillera également sur la question du lien entre la littérature et la télévision, notamment dans la création d’un récit. Il étudiera enfin la notion d’industrie culturelle ou artistique, en s’appuyant sur l’exemple de la photographie.

Matériel
Textes, photos, reproductions de peinture, extraits et génériques de films, séries, clips, publicités.

+ La publicité
Si les établissements le souhaitent, un atelier principalement axé sur la publicité peut être mis en place. Il s’agira de décortiquer le mécanisme publicitaire sous toutes ses formes, étudier l’impact global d’une campagne de pub ou encore appréhender la notion de cliché et démonter ceux dont nous sommes nous-mêmes porteurs.


Découverte du cinéma d’animation

Niveau
Primaire – Collège (6-15 ans)


Lieu
Salle de conférence de l’établissement
Salle de classe avec un dispositif de diffusion


Durée
De 2 à 10 heures


Nombre de participants
Une classe maximum Idéalement une 1/2 classe

Objectifs
Découvrir la diversité du cinéma d’animation, aiguiser le sens de l’observation des participants, apprendre à commenter un film et à donner son opinion.

Programme
A partir de la définition du genre, cet atelier propose de retracer l’histoire, la richesse et la diversité du cinéma d’animation. Film après film, nous devinons les techniques qui ont été employées pour animer objets et dessins. Au programme : marionnettes, pâte à modeler, films expérimentaux, etc. La projection des films s’accompagne de discussions autour des impressions des jeunes spectateurs.

Matériel
Extraits de films et séquences animées.


Filmer un territoire / filmer ses personnages

Niveau
Lycée (15-18 ans)


Lieu
Salle de conférence de l’établissement
Salle de classe avec un dispositif de diffusion


Durée
4 heures


Nombre de participants
Une classe maximum Idéalement une 1/2 classe

Objectifs
Apprendre à mettre en images un territoire. Ou des gens. Et savoir qui, quoi, quand, où, comment et pourquoi filmer en fonction de ce qu’on veut dire.

Programme
L’atelier démarre avec la projection d’extraits de films documentaires et différents supports audiovisuels. Le public analysera la manière dont les lieux sont représentés, à partir des éléments qui les caractérisent. Nous verrons que les contraintes inhérentes à chaque espace permettent en réalité de mieux les montrer. Ensuite, nous nous intéresserons aux personnages, aux multiples moyens de filmer des protagonistes et l’effet qu’ils produisent sur les spectateurs. Des séquences choisies pour leur potentiel artistique, technique ou encore polémique nourriront un débat sur ce qu’il est possible ou non de montrer dans un film, les limites du droit à l’image, ce qui est toléré, accepté, ce qui ne l’est pas (ou plus), la déontologie du filmeur, etc. En conclusion, un temps sera également consacré à l’approche de ses futurs personnages, afin de les convaincre tout en les respectant, en s’adaptant à l’environnement et à la personnalité de chacun.

Matériel
Photographies, extraits de films documentaires et de reportages télévisés.


Les archives amateurs

Niveau
Collège – Lycée (10-18 ans)


Lieu
Salle de conférence de l’établissement
Salle de classe avec un dispositif de diffusion


Durée
30 heures étalées sur toute une année scolaire


Nombre de participants
Une classe maximum Idéalement une 1/2 classe

Objectifs
Apprendre aux participants à repérer et valoriser les archives amateurs 8mm, autrement dit: partir à la chasse aux trésors !

Programme
Après une première étape de sensibilisation aux images amateurs et au format 8mm (à travers des rencontres et des projections), les participants lanceront un appel à film au sein d’un espace géographique limité (commune, communauté de communes, rue, immeuble, quartier, etc). Ils animeront ensuite l’atelier en allant à la rencontre des habitants et en communiquant autour de leur initiative dans la presse locale ainsi que sur les réseaux sociaux. Avec un peu de chance et de persévérance, plusieurs semaines après, ils auront pu récolter les précieuses bobines 8mm des particuliers, parfois précieusement stockées, rangées et endormies sur une étagère ou encore entassées et oubliées dans une valise au fond d’un grenier. Ils les porteront ensuite à l’association MIRA qui les visionnera, les développera, et les numérisera afin de pouvoir les retravailler dans les meilleures conditions. Si pour des raisons quelconques (techniques, éditoriales, légales, d’incompatibilité d’emploi du temps) les bobines récoltées n’auront pas été développées et numérisées, ou si la récolte des bobines n’a pas porté ses fruits, les participants pourront néanmoins s’initier au montage à partir de banques d’images amateurs gracieusement mises à disposition par l’association MIRA. Ils pourront ainsi apprendre le montage, en créant un support audiovisuel autour des images, lors d’ateliers spécifiques. Il y a autour de nous des trésors cachés, enfouis, endormis. Et personne ne le sait encore !

Plus de renseignements sur l’association MIRA: www.miralsace.eu

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :